Sommaire // Actualités

actualités

 

S'abonner au Flux RSS

Projet d'acquisition de Kerneos par Imerys

Astorg a reçu une offre ferme d'Imerys en vue de l'acquisition de la totalité du capital de Kerneos. Sur la base de cette offre, Astorg a décidé d'entrer en négociations exclusives avec Imerys en vue de finaliser les termes d'une possible transaction.

Ce projet de changement d'actionnaire sera prochainement soumis au Comité Central de l'Unité Economique et Sociale de Kerneos pour information et consultation et sa réalisation définitive pourrait intervenir après obtention des autorisations réglementaires nécessaires, notamment en matière de loi sur la concurrence.

Après plus de 15 ans d'actionnariat financier pour Kerneos, d'abord au sein de Materis, puis de manière autonome avec Astorg, ce projet permettrait à Kerneos d'ancrer son futur développement au sein d'un groupe industriel puissant, leader dans la valorisation des minéraux industriels à destinations d'applications de spécialités.

Imerys et Kerneos partagent des business models similaires basés sur la maîtrise de leur source d'approvisionnement, une implantation géographique globale à la fois dans les pays matures et les pays émergents, et un positionnement d'acteurs de spécialités au service de clients industriels.

Ce rapprochement apporterait de nouvelles opportunités commerciales et d'innovation-produits. La stratégie de développement par la croissance externe et organique s'en trouverait renforcer avec le support des moyens du Groupe Imerys.

Par ailleurs, ce projet offrirait aux équipes de Kerneos de nouvelles opportunités de carrières. Cette mobilité serait facilitée par le partage d'une culture commune en matière d'excellence opérationnelle, de politiques santé et sécurité, qualité et développement durable.

Imerys s'est engagé, si ce projet aboutissait, à conserver l'intégrité de Kerneos.

Imerys a exprimé toute sa confiance dans l'équipe de management de Kerneos.

Si ce projet aboutissait, la Direction Générale et le Comité Exécutif de Kerneos soutiendraient donc cette opération basée sur un projet industriel de long terme.